Le Télégramme en parle

Joanna Peiron a souhaité apporter un peu de poésie et de couleur aux Jardins d’Arcadie, le temps d’une exposition. “Je peins depuis toujours. J’ai commencé mes études à Varsovie, d’où je suis originaire, avant de les poursuivre à la Sorbonne. J’ai ensuite enseigné à l’Université d’Aix-Marseille, où j’avais à cœur de partager mes connaissances en arts et en lettres”, explique l’artiste. “La transmission est très importante, surtout pour les enfants et les jeunes. Les liens intergénérationnels ont également une grande importance pour moi”, poursuit-elle.

Avec cette exposition intitulée “En écoutant le vent”, Joanna Peiron emporte le visiteur dans les liens intimes qui lient l’homme à la nature. Elle puise son inspiration dans les légendes, les mythes, les traditions. Une inspiration libre qu’elle laisse vagabonder et qui donne lieu à une interprétation toute personnelle pour celui qui découvre l’exposition.

Valérie Pasquiers, Le Télégramme, 30 juillet 2020.